Bien s'équiperEquipement motoPiste et circuit

J’ai testé les gants moto Knox Handroid MKIII

banniere-article-gants-knox-handroid

Hello à tous!

Aujourd’hui pas de conseils mais un retour sur l’essai d’équipement pilote !

Suite à quelques glissades sans gravité, mes gants (des Five RFX1) avaient pris un bon coup, tout en protégeant efficacement mes mains ! Il m’a donc fallu les changer et grâce à iCasque j’ai pu essayer les gants moto Handroid MKIII de la marque Knox.

Pour commencer, quelques mots sur Knox. Fondée en 1981, cette marque est spécialisée dans la fabrication d’équipements pour moto. Elle est reconnue dans le domaine de la protection pour la pratique de la moto, du VTT ou encore des sports outdoor. Au fil des années et de son expérience, elle devient fournisseur de coques pour de nombreuses marques de vêtements, à l’image de Bering ou Rev’It, tout en développant des gammes pour son propre compte.

L’équipementier anglais est également connu au travers du milieu moto pour sa gamme de gants Handroid dotée de très nombreuses protections, même au-dessus des phalanges par le biais de tiges composites rappelant un exosquelette.  Très active sur les réseaux sociaux, vous trouverez de nombreuses vidéos sur sa page facebook.

Découverte des gants Handroid MKIII

Lors du déballage et au premier abord, les gants sont plutôt imposants, surtout au niveau de la manchette. Ils ont un style bien particulier et unique avec leur exosquelette sur le dessus de la main.

Le cuir est très doux au toucher, à l’intérieur comme à l’extérieur. Sur l’intérieur des doigts, il est perforé pour l’aération. Les coutures ne sont pas retournées de partout sur le côté des doigts mais ce n’est pas gênant. Le cuir est renforcé.

Les protections sur la paume, côté poignet, sont rigides et du style « sliders »  mais ne gênent pas une fois le gant enfilé. Comparées à d’autres marques et dans ces mêmes gammes de gants racing, elles ont l’avantage de protéger bien mieux l’os scaphoïde du poignet en cas de chute les mains en avant.

Les manchettes sont très hautes, je dirais 2 fois plus qu’un gant piste classique, et pourvues de coques rigides à droite et à gauche ainsi que de ce fameux serrage « Boa » très pratique comme sur certaines boots de snowboard.

Au niveau de la taille j’ai choisi une paire en M, modèle « masculin ». Par rapport à d’autres modèles comme le FIXE RFX1, ils ne sont pas trop large au niveau de la paume mais la longueur des doigts aurait mérité quelques millimètres en rab pour être à peine plus à l’aise une fois la main fermée !

 

A l’essai

Ils se révèlent très confortables sur les phases de freinage et accélération.

Sur la paume de la main et sous l’index, la bande de cuir de kangourou renforcée est dotée de grip en silicone qui permet un bon feeling des commandes.

Il peut y avoir quelques points de gêne sur la petite lanière au poignet au niveau de la boucle en métal si on la serre trop.

Les aérations sur la paume se font sentir et limitent la transpiration au niveau des doigts.

Par contre on regrette, pour des gants de gamme « racing » que les deux derniers doigts (annulaire et auriculaire) ne soient pas solidarisés pour éviter le retournement du petit doigt en cas de chute. En effet, l’auriculaire est le plus exposé en cas de chute et souvent victime de fractures ou entorses.

Bref, les Handroid MKIII sont certes un investissement, mais ces gants sportifs haut de gamme au design orignal sont ultra protecteurs, souples et confortables.

 

 

Charlotte
Charlotte
Ingénieure en informatique mais surtout motarde passionnée, cavalière, snowboardeuse et très sportive au quotidien! Je suis une hyperactive qui ne s’arrête jamais et ne lâche rien ! J’ai passé mon permis moto sur le tard, en Janvier 2014, et quelques mois après je découvrais la piste par curiosité lors d’une journée loisir avec ma première moto. Il aura suffit d’une fois pour que je devienne accro! Depuis, j’ai progressé participant à de nombreuses journées loisir, stages et coachings sur des circuits découverts partout en France et en Espagne. Pour 2018, j’ai décidé de franchir le pas du monde de la compétition! A travers mes articles je tenterais de te donner un max de conseils et te ferais partager mon expérience de la moto sur piste.
Laisser un commentaire