ActuBien s'équiperEquipement motoPiste et circuit

Interview de Jeremy Appleton, Directeur de la Communication d’Alpinestars : l’airbag moto

Interview Jeremy Appleton_1

Lors du dernier salon de Milan, Alpinestars a interrogé Jorge Lorenzo pour parler de l’airbag moto, le gros sujet innovant du moment concernant la sécurité du motard. Nous avons creusé le sujet en interrogeant Alpinestars !

Comme évoqué dans la première partie de notre dossier sur l’airbag l’été dernier, Alpinestars et Dainese sont les deux principales marques à avoir développé l’airbag moto depuis le début des années 2000. Pour faire un point concernant cet équipement moto utilisé en compétition, en cours d’adoption par les motards pour un usage routier et qui peut sauver des vies, nous avons interrogé Jeremy Appleton, le Directeur Communication d’Alpinestars à l’échelle mondiale.

Jeremy, est-ce que vous pouvez nous expliquer le lien entre l’airbag Alpinestars dédié à la piste, le Tech-Air Race, et celui dédié à la route, le Tech-Air Street ?

La connexion entre notre département racing et le projet d’airbag pour la route remonte aux origines du projet de développement de l’airbag Alpinestars. Quand nous faisions des recherches sur les systèmes d’airbag électronique, énormément de tests avaient lieu sur circuit. Cela représente pour nous un environnement contrôlé qui nous permet d’améliorer la technologie. De manière évidente, on cherchait à ce moment-là, à avoir un système d’airbag qui fonctionne pour la course : la compétition est un monde qui implique de nombreuses blessures sur la moitié haute du corps pour les pilotes et nous sommes déterminés à réduire ces risques.

La route est un environnement différent mais le fait d’avoir peaufiné la technologie d’airbag pour circuit nous a permis d’avoir une plateforme de développement que nous savions très stable : on a pu faire des recherches sur ce nouvel environnement, la route, mais en utilisant beaucoup d’expertise et d’expérience acquises sur les circuits.

Un autre lien entre les deux airbags Alpinestars disponibles sur le marché est que notre système d’airbag pour la piste, le Tech-Air Race, bénéficie de la recherche que nous avons effectué sur les circuits tout en étant un système permutable : cet airbag pour circuit peut être configuré pour une utilisation route.

L’airbag Alpinestars dans ses deux versions, pour le circuit et pour la route. (Crédits : Alpinestars)

Est-ce que c’est également le cas pour l’airbag Tech-Air Street, le modèle dédié à la route ? Peut-on le configurer en utilisation circuit ?

Non, ce n’est pas le cas. La route est un environnement très spécifique et l’airbag Tech-Air Street a été conçu pour s’intégrer dans des blousons Alpinestars dédiés à la ville et au voyage. A l’opposé, le Tech-Air Race, le modèle d’airbag dédié au circuit, a été conçu pour s’intégrer dans des combinaisons en cuir et des blousons en cuir, les équipements utilisés sur piste. Cependant, une grande majorité de nos clients qui possèdent des équipements en cuir les utilisent essentiellement sur la route et de temps en temps sur circuit lors de journées de roulage. C’est pour cela que nous avons créé un système permutable sur le Tech-Air Race. Exemple de situation: un motard qui possède le Tech-Air Race et qui se rend de son domicile au circuit à moto peut mettre le mode route quand il se rend au circuit puis activer le mode circuit une fois qu’il roule sur la piste.

Marc Marquez est un pilote Alpinestars, mais il est surtout le pilote de la catégorie MotoGP qui a le plus chuté pendant la saison 2018, avec un total de 23 chutes : rien qu’avec lui, l’équipementier italien possède des données précieuses sur les chutes des pilotes ! (Crédits : MotoGP)

En regardant l’histoire du développement de l’airbag chez Alpinestars, un grand chemin a été parcouru depuis le début des années 2000. Maintenant, j’ai la sensation que l’on est arrivé au point où la technologie est très développée mais le produit est encore très cher pour les utilisateurs. Qu’est-ce que vous en pensez ?

Je pense que c’est une question de perception. La technologie a énormément évolué depuis le début du développement de l’airbag Alpinestars : nous avons réussi à créer un produit fiable et surtout très performant. Nous nous sommes assurés de proposer au public un système électronique que l’utilisateur peut facilement intégrer dans son blouson Alpinestars, sans connexion à la moto. En dehors des vérifications de garantie tous les deux ans, ce système est prêt à accompagner le motard pour la vie !

Même si ça représente un investissement initial, on considère que ce n’est pas un investissement énorme. D’ailleurs, les motards passent beaucoup de temps à améliorer leur moto et à investir de manière générale dans leur pratique de la moto. Avec l’airbag, le motard a un système complet de protection du haut du corps, un système qui lui donne une protection beaucoup plus efficace que les équipements utilisés jusque-là. Avec l’airbag pour circuit, le Tech-Air Race, il bénéficie même de deux cartouches d’air et donc de deux charges : en cas de chute sur circuit, l’airbag se déploie mais reste opérationnel en cas de deuxième chute.

Pour plusieurs raisons, nous pensons donc que l’airbag représente un investissement raisonnable. A travers le temps, ça représente une grosse amélioration de la sécurité. Cela peut potentiellement vous faire économiser beaucoup d’argent à long terme !

Si vous voulez tout savoir sur l’airbag Alpinestars, et sur Alpinestars en général, c’est à Jeremy Appleton qu’il faut demander ! (Crédits : MotoGP)

Si l’on compare les airbags à câble, les airbags radiocommandés et les airbags autonomes comme l’Alpinestars Tech-Air, je pense que la tendance technologique favorise clairement le développement des airbags autonomes, notamment pour les différences de performance. Qu’est-ce que vous en pensez ?

Je pense que la grosse différence entre les systèmes à câble et les systèmes autonomes concerne le temps nécessaire pour activer l’airbag, beaucoup plus important pour les airbags à câble : avec l’airbag Alpinestars, nous sommes capables de détecter un accident et déployer l’airbag en 50-60 millisecondes si besoin. Dans un accident où un motard percute une voiture à 50 km/h, nous savons qu’il se passe généralement de 30 à 40 millisecondes entre l’impact de la moto sur la voiture et l’impact du corps du pilote sur la voiture. On est donc dans un domaine de sécurité où l’on parle de fractions de secondes. Nous ne critiquons pas l’investissement qui a été fait dans les systèmes mécaniques d’airbag : tous les airbags offrent l’opportunité d’offrir plus de protection mais il n’y a aucun doute sur le fait que les performances d’un système électronique comme celui que l’on retrouve dans le Tech-Air sont dans une autre catégorie.

L’airbag moto peut-il être le prochain équipement moto adopté par le grand public ? (Crédits : Alpinestars)

Concernant le prix important des airbags à l’achat, peut-être que la vraie question est donc : à combien estime-t-on ces 50-60 millisecondes qui peuvent nous sauver la vie ?

Exactement, je pense que c’est la question-clé. D’après nous, la technologie d’airbag représente le futur de la sécurité pour les motards. Cela offre tellement plus de capacité de protection à vos organes vitaux et votre torse que les blousons de moto sans airbag.
De plus, au fur et à mesure que la technologie se développe, cette capacité de protection va continuer de s’améliorer. Je pense qu’au fond, ce qui compte, c’est que les motards comprennent que la technologie d’airbag existe, qu’ils peuvent utiliser l’airbag sur n’importe quelle moto, qu’ils n’ont pas à se poser des questions sur l’électronique ou la mise en place de l’airbag. C’est comme pour votre téléphone portable : vous n’avez qu’à le charger et vous pouvez ensuite l’utiliser. Je pense que si vous roulez beaucoup à moto, vous ne savez jamais les circonstances auxquelles vous ferez face sur la route et porter un airbag a beaucoup de sens.

Si l’on se projette dans le futur de 5 à 10 ans, quelles sont les grands défis pour continuer à sensibiliser le marché et les utilisateurs concernant l’airbag moto ?

De nos jours, l’un des plus grands défis est d’introduire la technologie de l’airbag dans le monde de la moto et de réussir à passer des messages : il faut amener le sujet des airbags au cœur des préoccupations et développer la connaissance du public. On voudrait que les motards comprennent que les airbags moto existent, qu’ils sont très fiables et qu’ils sont très performants.

Pour le futur, le défi sera de sensibiliser le marché sur la force d’évolution que représente l’airbag moto et sa technologie. Nous avons un système électronique à l’intérieur de l’airbag sur lequel nous poursuivons un développement permanent : le système est modulable et Tech-Air offrira dans le futur la possibilité d’avoir d’autres airbags sur d’autres parties du corps. Par ailleurs, le système qui est pour l’instant prévu pour une utilisation sur circuit ou sur route pourra être exploité dans d’autres environnements, comme le tout-terrain. Cela continuera à élargir le spectre de l’airbag et de son utilisation. Il y aura plein de développements : concernant la manière dont la technologie de l’airbag est utilisée, nous n’en sommes qu’aux débuts !

Dans le futur, on pourra porter l’airbag en off-road, en motocross ou enduro. Mais le tout-terrain commence dès aujourd’hui avec les chemins accessibles en trail ! (Crédits : Alpinestars)
Nicolas
Nicolas
Je suis convaincu que la passion nous emporte loin...surtout si on y va à moto ! Avec mon supermotard 50 cm3 à mes débuts jusqu'à ma sportive 1000 cm3 aujourd'hui, je roule depuis 15 ans. Je roule en ville et en montagne, sous le soleil et la pluie, sur la route et sur circuit : pour moi, la moto se vit 365 jours par an. Si on partage cette passion ensemble, c'est encore mieux, non ? Alors c'est parti : live, love, ride !
Laisser un commentaire