Conseils motoPiste et circuit

Tout savoir sur les pneus et la piste

image-ban

Sur circuit, encore plus que sur route, le choix et la qualité des pneus est primordial. C’est le seul contact entre toi et la piste alors autant y prêter une attention toute particulière !

La surface de contact au sol de chacun de tes pneus fait environ la taille d’une carte de crédit !

Tout d’abord, sache que ton pneu routier de “tous les jours” peut tout à fait te faire découvrir la piste. Pas besoin d’investir pour ta première journée, mais il faut que tes pneus soient en bon état, pas avec une gomme en fin de vie. L’important est de bien surveiller la pression de tes pneus mais nous reviendrons sur ce sujet un peu plus tard.

Qu’est ce qu’un pneu en bon état ? Exit les pneus carrés, les pneus à la corde, les pneus réparés (mèche de rebouchage), les pneus trop vieux et mal stockés (craquelés sur les flancs en général). On ne va pas sur circuit pour “finir un pneu” mais au contraire on investit pour sa sécurité !

Maintenant, parlons des différentes catégories de pneus moto. Il existe deux familles pour la piste :

  • Ceux qui peuvent rouler sur route classique,
  • Ceux qui ne peuvent rouler que sur circuit (slicks).

Les pneus moto piste homologués route

Pour ceux qui se rendent au circuit directement à moto ou ceux qui utilisent cette même moto sur la route tous les jours, il vous faut investir dans des pneus sportifs homologués route.

Contrairement aux pneus slicks, leurs rainures leurs permettent quand même de rouler en cas de pluie (même si l’adhérence est beaucoup plus faible).

Au sein de la gamme de pneus piste homologués route, des variations existent au niveau de la proportion utilisation route/piste. Ainsi, certains pneus sont plus orientés piste que route, et d’autres à l’inverse. Le choix à faire dépend alors de l’utilisation que l’on a de sa moto.

On peut dire, en général, que plus le modèle de pneu moto est rainuré, plus il est routier, et inversement.

Pour les modèles les plus “sportifs” (ex: Dunlop D212, Pirelli Supercorsa…) tu pourras choisir entre plusieurs types de dureté de la gomme selon si tu souhaites une excellente adhérence ou plutôt une endurance prolongée. Ces pneus sportifs sont d’une grande agilité et permettent une prise d’angle importante. Ce sont des gommes performantes élaborées pour offrir un grip maximal. Par contre leur longévité est moindre que celle des pneus routiers purs et ils sont plus chers.

Les pneus 100% piste

Une fois que tu es à l’aise sur circuit et que tu souhaites aller plus loin en terme de performances, tu peux passer aux pneus slicks. C’est encore le niveau supérieur ! Ils n’ont aucune rainure et sont destinés exclusivement au roulage sur piste, et sur piste sèche ! Si tu roules avec sur route, tu t’exposes aussi à une forte amende lors d’un contrôle routier !

Sur ce type de pneus, la gomme est très tendre. Les performances sont de très haut niveau et ils ont un excellent grip dans les prises d’angles, une très forte adhérence lors des freinages et accélérations et ils sont encore plus maniables. Cependant, ils sont plus pointus en utilisation : ils ont besoin d’une pression précise pour un fonctionnement optimal et d’un bon réglage des suspensions de ta moto pour éviter une usure prématurée et irrégulière.

Contrairement à un pneu route qui peut encaisser beaucoup de cycles de chauffe/refroidissement, les pneus slicks n’aiment pas du tout. C’est pour cela qu’on utilise des couvertures chauffantes, mais nous reviendrons sur le sujet plus tard également !

La pression des pneus

Sur piste, la pression des pneus est aussi importante que leur état pour ta sécurité. Un pneu mal gonflé peut s’user de manière inégale et avoir un comportement flou voire (très) glissant.

Aussi, la pression va jouer sur les performances et la longévité des pneus.

De plus, les pneus sont un vecteur important d’information. Avec des pneus mal gonflés, le feeling sera moins bon pour comprendre ce qu’il se passe sous tes roues.

C’est pour cela que les pilotes, même amateurs, vérifient très souvent (tout au long de la journée) la pression (en bars) dans leurs gommes et n’hésitent pas à ajuster, même pour 0,1 bar, afin d’obtenir le grip idéal. Par exemple, on peut gonfler les pneus un peu plus par une matinée fraîche avec un bitume froid alors que l’après-midi on retirera quelques bars. Plus il fait chaud, et plus l’air contenu dans le pneu va se dilater et ainsi faire augmenter la pression. N’hésite donc pas à investir quelques dizaines d’euros dans un manomètre précis !

Pour aider les pilotes, les manufacturiers fournissent des tableaux de pression pour leurs gammes sportives, avec une donnée à froid, une à chaud et parfois une pression en sortie de couvertures chauffantes.

 

Faire chauffer ses pneus

Par contre, avant d’attaquer ta session à fond, il faut penser à bien faire chauffer tes pneus pour leur faire atteindre la bonne pression, et la bonne température de fonctionnement.

Pendant les 2 premiers tours “de chauffe” il va falloir accélérer fort et freiner fort en ligne droite. Inutile de zigzaguer comme on peut le voir en voiture ! Les accélérations vont permettre de faire travailler le pneu arrière et les freinages le pneu avant. Et mettez de l’angle progressivement !

Un autre moyen de faire chauffer ses pneus est l’utilisation de couvertures chauffantes. Ce sont des couvertures équipées de résistances avec lesquelles on entoure les pneus entre les sessions de roulage, les faisant chauffer jusqu’à la bonne température. C’est un véritable confort pour des journées loisir car elles permettent d’attaquer directement sans avoir besoin de se soucier des tours de chauffe, mais elle servent aussi à éviter les cycles de chauffe/refroidissement sur les pneus sportifs, cycles néfastes pour ces gommes.

Et pour la pluie?

Si tu as lu jusqu’ici, tu as dû te poser une question : que fais-je s’il pleut et que j’ai des pneus sportifs ou slicks ? La première option est de remballer ta moto et de rentrer chez toi. Il n’y a pas plus frustrant… L’autre option est de monter des pneus pluie sur ta moto. Si les pneus slicks n’ont aucune rainure, les pneus pluie en sont abondamment pourvus et elles sont profondes. Associées à une gomme ultra tendre, elles permettent d’évacuer l’eau efficacement et donc de pouvoir rouler sans soucis sur une piste détrempée, plus d’excuse donc !

Contrairement aux autres types de pneus, pas besoin de les faire chauffer avec des couvertures. Tout simplement car le contact de l’eau fait refroidir les pneus et qu’ils ne fonctionnement pas à une température élévée comme sur piste sèche.

Dernier point sur les pneus pluie, leur gomme est ultra tendre : ce qui veut dire qu’une fois la piste sèche, il ne faut absolument pas rouler avec, sous peine de les détruire en quelques tours et de faire de belles glissades !

 

Un petit mot sur les marques de pneus

Tu as déjà du entendre des motards dire ne pas supporter telle ou telle marque. Il en est de même pour les pistards. Chaque pneu a ses particularités. Le “profil” est un élément intéressant sur piste, car certains pilotes préfèrent avoir un pneu en V qui va « tomber » sur l’angle alors que d’autres opteront pour un profil de pneu plus rond, permettant plus de maniabilité.

Aussi, certains pneus sont plus adaptés à telles ou telles motos selon leur comportement moteur (gros bi-cylindre agressif ou petit 4 cylindre linéaire) le mieux étant encore d’essayer plusieurs marques et modèles avec des caractéristiques différentes pour te faire ton propre avis !

Charlotte
Charlotte
Ingénieure en informatique mais surtout motarde passionnée, cavalière, snowboardeuse et très sportive au quotidien! Je suis une hyperactive qui ne s’arrête jamais et ne lâche rien ! J’ai passé mon permis moto sur le tard, en Janvier 2014, et quelques mois après je découvrais la piste par curiosité lors d’une journée loisir avec ma première moto. Il aura suffit d’une fois pour que je devienne accro! Depuis, j’ai progressé participant à de nombreuses journées loisir, stages et coachings sur des circuits découverts partout en France et en Espagne. Pour 2018, j’ai décidé de franchir le pas du monde de la compétition! A travers mes articles je tenterais de te donner un max de conseils et te ferais partager mon expérience de la moto sur piste.
Laisser un commentaire