ActuBien s'équiperCasque motoEvenements

Casque Roof RO200, l’intégral racing le plus léger du monde

Casque Roof RO200_1

En plus de la priorité à la protection, la marque française Roof revient à ses origines : la performance. Le nouveau casque intégral racing RO200 vise à en être la plus belle illustration.

Claude Morin, co-fondateur de Roof, est un ancien pilote en compétition moto. La marque puise ses racines dans la performance et a créé plusieurs modèles de casque intégral à travers son histoire. Le premier fut le Rebel en 1996. La gamme a ensuite connu d’autres modèles comme le Diversion, le Racer, le Panther et le RO10, puis Roof s’est absenté du créneau des casques intégraux pendant plusieurs années. Le nouveau RO200, présenté au Mondial de Paris et en ce moment à l’EICMA de Milan, signe le grand retour de Roof sur ce marché avec un produit haut de gamme à vocation racing.

Le casque possède une coque multi-composites : carbone et fibre de verre. Le carbone apparent participe clairement à l’esprit racing du RO200. Cette coque sera disponible en deux tailles.

Ce casque semble très ventilé avec six aérations sur le dessus du casque et deux aérations au niveau du menton. Pour ces deux aérations inférieures, une est dédiée à la ventilation du visage et la seconde permet au choix de ventiler le visage ou l’écran pour le désembuage : malin ! Pour éviter la buée, l’écran peut également accueillir une lentille Pinlock.

L’écran donne la sensation d’offrir un très large champ de vision, à la fois en horizontal et vertical. Sur les côtés du casque, le système de montage et démontage rapide de l’écran est protégé par des plaques en carbone afin de s’assurer que l’écran reste en place en cas de chute.

Le RO200 possède une jugulaire double D et un système de joues à extraction rapide en cas d’urgence, deux standards sur le marché des casques racing.

Les coloris ne sont pas encore finalisés mais le RO200 s’affiche pour l’instant dans trois décorations : en plus de la version full carbone présentée ci-dessus, une version Panther est au programme, une déco agressive à souhait mêlant carbone apparent et une peinture noire brillante faisant apparaître le profil d’une panthère. Enfin, une version d’inspiration vintage est proposée et combine noir, gris et rouge.

L’aspect sur lequel le RO200 impressionne le plus, c’est son poids très réduit de 1200 grammes. J’ai été bluffé car je n’ai jamais tenu un casque intégral aussi léger dans mes mains. Pour revenir en force sur un créneau haut de gamme, l’ambition de Roof est claire : créer l’intégral racing le plus léger du monde. Roof indique que ce poids est un poids « pessimiste », c’est-à-dire que 1200 g est le poids maximal que s’autorise Roof pour le RO200 mais que le produit final pourrait être plus léger !

A titre de comparaison, parmi les autres casques intégraux racing haut de gamme, le Shark Race-R Pro pèse 1250 g et 1200 g dans sa version carbone, le HJC RPHA 11 est affiché à 1300 g, le Shoei X-Spirit III et le AGV Pista GP R font tous les deux environ 1350 g et le Arai RX-7V pèse 1600 g. On sait toutefois que les poids annoncés par les constructeurs ont tendance à être un peu optimistes par rapport aux poids vérifiés. Si Roof est bien parti pour réussir son pari du poids plume et marquer le coup, la réponse finale aura lieu dans quelques mois : le RO200 sortira au printemps 2019, probablement en avril, et sera proposé à un tarif d’environ 700 €.

Nicolas
Nicolas
Je suis convaincu que la passion nous emporte loin...surtout si on y va à moto ! Avec mon supermotard 50 cm3 à mes débuts jusqu'à ma sportive 1000 cm3 aujourd'hui, je roule depuis 15 ans. Je roule en ville et en montagne, sous le soleil et la pluie, sur la route et sur circuit : pour moi, la moto se vit 365 jours par an. Si on partage cette passion ensemble, c'est encore mieux, non ? Alors c'est parti : live, love, ride !
Laisser un commentaire