shutterstock_1042564147

Hello à tous!

Comme promis dans mon article précédent je vais faire un petit topo sur l’équipement du pilote nécessaire sur la piste.

Car peut-être que ton équipement moto de tous les jours risque de ne pas suffire… Et c’est tout à fait normal, tu vas rouler fort, faire plusieurs sessions de 20 minutes en moyenne dans la journée au cours desquelles tu finiras par frotter tes sliders, user de la gomme et te régaler comme un gosse!

Équipement minimum “de base” du pistard :
Casque intégral

Pas besoin de disserter quant à son utilité et il est bien entendu tout à fait obligatoire… Exit les casques jet ou modulables, il est indispensable que ce soit un intégral. Mais surtout il doit être en bon état : pas de trace d’impact ni avoir subi de chute! Il doit être homologué CE (attention aux casques achetés sur des sites internet étrangers qui peuvent ne pas être homologués). Pour savoir s’il est aux normes européennes, cherche la présence d’une étiquette comportant un cercle avec dedans un marquage “E” + un chiffre qui indique le pays qui a accordé l’homologation, 2 pour la France.

Par contre, choisir un casque peut se révéler plus fastidieux… Si tu dois en acheter un orienté pour la piste je te conseille d’en prendre un très bien ajusté, avec un large champ de vision, une aération efficace (sur piste on dégage de la chaleur et on embue beaucoup plus facilement que sur la route) et une 2ème visière fumée ou iridium pour quand tu auras le soleil dans les yeux.

Autre conseil, préfère un système à double boucle (ou double D) pour le serrage de la jugulaire. Les fermetures rapides, même si pratiques au quotidien, ont tendance à laisser la jugulaire se détendre avec la vitesse.

Le cuir

Un ensemble deux pièces (blouson + pantalon) est en général accepté à condition qu’il soit possible de les attacher ensemble à l’aide d’une fermeture éclair. Sinon en cas de glissade, il y a risque de finir en slip…

Un très bon équipement routier peut convenir à partir du moment ou il est en cuir, muni de coques et renforts aux endroits les plus exposés (genoux, épaules, coudes).

Si tu comptes revenir sur piste régulièrement, cela vaut le coup d’investir dans une combinaison. Il est même aujourd’hui possible de trouver facilement, et à des tarifs très abordables, des combinaisons faites sur mesure avec possibilité de personnaliser les couleurs, d’ajouter des éléments de déco… Pour les petits budgets, il est toujours possible d’en trouver d’occasion!

Dans tous les cas il faut impérativement que tu te sentes à l’aise dans tous les mouvements que tu feras une fois en selle. Toute gène ou sentiment d’être trop serré deviendra vite insupportable quand il s’agira de piloter ta moto. A l’inverse de la route, le pilotage sur circuit impose de beaucoup plus bouger sur sa moto, le poids du corps étant utilisé pour accompagner les différentes phases de la conduite.

La protection dorsale

On n’y pense pas tout de suite mais elle est presque aussi importante que le casque. Une petite chute, on se prend la moto sur le dos, et là c’est fauteuil à vie… INDISPENSABLE.
Même si ton blouson “route” possède un renfort ou une plaque en mousse intégrée au niveau de la colonne vertébrale, cette dernière ne te sera pas d’une grande utilité en cas de chute…
Je te conseille une vraie protection dorsale indépendante et homologuée CE. Ne lésine pas sur la qualité, il t’en faut une qui présente des plaques articulées, gage de souplesse, qui se prolonge jusqu’au coccyx et dispose d’une large bande ventrale pour la maintenir en place.

Aussi lors de son achat, essaye-la avec ta combinaison ou ton blouson. Comme ils sont en général déjà bien ajustés, l’ajout d’une dorsale mal adaptée pourrait être très inconfortable.

Les gants

Une main c’est très fragile et très compliqué à réparer en cas de lésions. Donc interdit les gants de ski, de motocross ou petits gants en cuir trop fins.

Choisis un modèle “racing” avec des renforts aux endroits les plus critiques : paume, jointures de doigts, coques en composite (carbone en général) sur le dessus de la main et les phalanges. Attention quand même, ils doivent être assez souples pour permettre une parfaite sensibilité des commandes, évite donc les épais gants d’hiver au travers desquels il est difficile d’avoir de bonnes sensations.

Aussi, je te conseille les gants qui remontent haut sur le poignet (manchette longue) et qui possèdent une patte de serrage (à scratch en général) ce qui permet de bien protéger ton poignet, et de bien les maintenir en place par dessus ton blouson ou ta combinaison.

On trouve parfois des gants racing avec les 2 derniers doigts attachés (annulaire et auriculaire) système appelé « pont », même si ce n’est pas indispensable cela évite le retournement du petit doigt en cas de chute. 😉

Les bottes

Même combat, des bottes adaptées peuvent t’éviter bien des soucis et des blessures compliquées à guérir.

Il faut qu’elles soient assez hautes (ne pas utiliser de chaussures basses de moto) sans être aussi rigides et hautes que des bottes de motocross ou enduro. Il est important de conserver un peu de souplesse pour bien sentir le contact avec le sélecteur de vitesses.

Il faut également des renforts à la cheville qui protégeront ta malléole. Les sliders de bottes sont un plus et peuvent être, en général, changés si tu frottes un peu trop le bout du pied

Les sliders

Yessss ça va poser du genou!!

Ces protections amovibles qu’on scratche sur les genoux vont rapidement devenir indispensables, sans cela c’est le trou assuré dans le pantalon en cuir et une brûlure sur la rotule!
Il en existe plein de modèles mais selon le matériau de fabrication utilisé ils s’useront plus ou moins vite, trouve en donc une paire solide pour ne pas avoir à les changer toutes les 2 journées! On trouve même des sliders en bois, très résistants et qui laissent une petite odeur de barbecue au mec derrière toi. 😉

Lors de journées de roulage libre ou stages, l’équipement de base est requis. Attention, si tu ne viens pas équipé correctement, l’accès à la piste peut t’être refusé.

Si tu n’as pas le budget pour tout acheter d’un coup, sache que les organisateurs proposent de plus en plus un service de location d’équipement sur place. Renseigne toi auprès d’eux pour les prévenir à l’avance de tes besoins.

Pratique pour les journées découvertes ou les baptêmes!

Équipement complémentaire du pistard “confort” :
La sous combinaison

Pour 2 raisons : le confort et la sécurité.

Problème, la plupart des combinaisons ou blousons sont vendus avec une doublure amovible mais synthétique. En cas de grosse glissade et si ton cuir finit par se trouer, le matériau synthétique de la doublure résiste très mal à la chaleur et à l’abrasion et va fondre en même temps que ta peau sur le bitume…

Pour éviter cela, il vaut mieux retirer cette doublure et acheter une sous combinaison en coton ou encore mieux, en matériau textile résistant à l’abrasion et aux hautes températures (exemple chez la marque Alpinestars).

Aussi, sur les journées pistes on a chaud et on transpire beaucoup! Il est bien plus confortable de se glisser dans sa combinaison sans accrocher grâce à une sous combinaison qui sèche très rapidement et de pouvoir la laver facilement à la fin de la journée!

Les bouchons d’oreilles

Même avec les limitations de bruit sur la plupart des circuits, des dizaines de motos qui tournent en même temps et toute la journée cela peut vite être très bruyant! Aussi, ton casque est peut être un peu mal insonorisé?

Pour ma part, j’ai très très vite utilisé des bouchons d’oreilles (en cire, silicone ou mousse) et je ne peux plus m’en passer. Tout le monde ne les supporte pas mais c’est pour moi un élément de confort et une aide à la concentration précieuse. Rassure toi, on entend quand même les bruits extérieurs, mais à un niveau sonore réduit ce qui permet de se focaliser sur son pilotage. Ce n’est pas pour rien que tous les pilotes de GP en utilisent!

Pense aussi aux oreilles de tes potes, copine, famille… Qui sont venus te voir toute la journée au bord de la piste. 😉 Pour les plus jeunes accompagnateurs, c’est même le casque de chantier anti bruit qui est recommandé!

Laisser un commentaire