Carnet de bord

Préparatifs et checklist avant un long voyage à moto

Preparatifs-et-checklist-avant-un-long-voyage-a-moto

Bonjour à tous les lecteurs du blog,

Je m’appelle Enzo, j’ai 22 ans, et d’ici quelques semaines je serai en partance pour la Mongolie à moto. Un long périple de 6 mois pour atteindre les mythiques steppes Mongoles.

Cette idée m’est venue lors de mon précédent voyage, où pendant 1 an et demi j’ai sillonné une dizaine de pays avec différents moyens de locomotion.

Pendant 3 mois j’ai visité le Vietnam à guidon de mobylette, ce pays rempli de couleurs, de sourires, d’expériences folles et incroyables. Quelques mois plus tard, je m’envolais pour 10 jours en Mongolie avec une moto, au travers des steppes où les mots de grandeurs n’étaient pas suffisants pour décrire ce que je voyais et, où aucune vidéo n’a pu retransmettre la beauté de ces paysages si grandioses.

 

Séduisant, n’est-ce pas ?

Alors oui, cela en a fait rêver beaucoup et puis ensuite la réalité nous rattrape, pour immédiatement se dire : « C’est bien, mais ce n’est pas possible, ça se saurait, si c’était facile ! Je suis en CDI (ou pas), je n’ai pas beaucoup d’argent de côté, j’ai ma famille et surtout… J’ai jamais fait ça moi ! »

Ça tombe bien, c’est la bonne réaction, car je vais te faire un aveu, c’est non seulement possible, mais accessible !

Ce n’est pas facile, mais il faut se battre pour obtenir ce que l’on veut dans la vie, sinon ce sont les autres qui en profitent, et je suis sûr que ce n’est pas ce que tu veux. Ce sont des sacrifices, et beaucoup, beaucoup de travail. Mais l’aventure en vaut le coup.

Les autres me diront… La peur : «  Je ne suis pas assez courageux pour faire ce que tu fais »… Mais ça c’est un frein que l’on à tous et qu’il faut lâcher. 3, c’est le nombre de malaises que j’ai fait durant mon trajet de chez moi à Madagascar. J’étais pétrifié. Tout seul, au milieu d’un des pays les plus pauvres du monde avec ma caméra ? Pourquoi ? Mais je suis fou de faire ça ! Mais la vérité c’est que c’est normal. Qui n’aurait pas peur d’aller faire un voyage pareil sans expérience ? Pas grand monde.

 

Donc, si j’ai un conseil à te donner : soit motivé et ait peur, accueille la pour qu’elle te fasse avancer et qu’ainsi tu puisses mieux la vaincre.

Ce qui m’a rassuré c’était de me sentir prêt à affronter l’imprévu en toute sérénité, c’est à dire d’être bien équipé (mais pas trop non plus).

J’espère que cela te plaira autant que moi (avec la trouille en moins pour toi quand même !). J’ai d’abord jugé bon de te parler de mon équipement. Pour la moto, la vidéo et le quotidien. Bref, une revue complète de ce que je vais emmener pendant ce prochain voyage : Paris-Mongolie à moto !

 

Mes affaires personnelles :

N’étant pas un grand fan de mode ou de baskets ou de quoi que ce soit, je n’emporte que l’utile, et d’ailleurs c’est tant mieux, car en moto comme en voyage « normal » il faut absolument réduire au maximum le poids que l’on porte, chaque kilo étant important. Partir avec si peu n’est pas quelque chose qui m’est propre, tout voyageur aguerri te dira qu’il a entre 3 et 5 jours d’affaires sur lui, pas plus. Il n’est pas nécessaire d’emmener 2 semaines d’affaires, loin de là, ça c’est réservé aux vacanciers ! (On les reconnait facilement, ils ont la caractéristique d’emmener des valises aussi grandes que certains apparts parisiens). Voici donc mes affaires :

 

  • 3 pantalons (2 treillis et 1 jean)
  • 3 paires de chaussures :
  • Des chaussures de moto : fournies par iCasque, elles sont étanches et assez confortables pour être aussi portées en dehors sans avoir des crampes aux pieds.
  • Des chaussures légères : pour reposer un peu les pieds
  • Des tongs : toujours utiles, elles me suivent partout, même si les miennes me font puer des pieds… M’en fout, le confort de mes petons avant tout.
  • 5/6 t-shirts
  • 2 pulls chauds : qui tiennent près du corps, le meilleur moyen de garder la chaleur corporelle
  • 8 paires de chaussettes (avoir les pieds au sec et propres c’est le plus important comme dirait le Lieutenant Dan (Forest Gump si tu n’as pas la réf))
  • Une trousse de toilette (brosse à dents, dentifrice, huile de ricin – pour ma barbe, faut rester présentable pour les filles quand même, parfum, shampoing double fonction : corps et cheveux)

 

Mes affaires de moto :

Vous le verrez ci-dessous : j’ai fait le choix de la sécurité niveau équipement moto, sauf pour la veste.

En effet après plusieurs recherches j’étais prêt à prendre la classique à 800€ qui est dotée d’une membrane Gore-Tex que tous les voyageurs à moto s’achètent… Mais qui était assez lourde, peu souple et surtout prenait l’eau.

Je m’explique, la membrane Gore-Tex me garderait certes au sec mais tout le reste, composé de matériaux non étanches, prendrait l’eau et sècherait alors en plusieurs jours. De ce fait, mon choix s’est porté sur un blouson moto d’été hyper léger et qui me protège très bien. Il me permettra de varier les couches en fonction de la température et des intempéries. Là où la veste Gore-Tex ne m’aurait pas permis cette grande souplesse de couches thermiques.

  • Un blouson de moto ultra léger d’été (avec dorsale).
  • Une veste de randonnée imperméable Gore-Tex à mettre par-dessus mon équipement quand il pleut
  • Des gants moto Gore-Tex : pour pouvoir rouler sous la pluie tranquille
  • Des chaussures de moto TCX X-Blend Waterprooof qui font double emploi, c’est à dire utiles pour la moto, protectrices, waterproof et évidemment CONFORTABLES et également agréables à porter tous les jours à pieds
  • Un pantalon de pluie qui s’enfile et s’enlève rapidement, car il arrive dans certains coins du globe que la pluie arrive de manière éclair qu’elle te trempe complétement et qu’elle s’arrête aussi vite qu’elle est arrivée ! Il me fallait absolument ce genre de pantalon de pluie ultra pratique !

Accessoires de moto :

La moto : une Honda Transalp 700 XLV de 2009 pour sa réputation d’increvable et avec très peu d’électronique. Je veux qu’elle soit parable par n’importe quel garagiste dans le monde. C’était un point essentiel pour moi. Tout devra être stocké quelque part sur la moto, donc tout ce que j’emmènerai sera séparé dans 5 bagages différents, c’est assez nouveau pour moi car auparavant tout mon paquetage était dans mon sac que je saucissonnais de fils pour qu’il reste accroché à la moto, désormais c’est le grand luxe :

 

  • 1 sac comprenant des peluches pour les enfants
  • 1 sacoche réservoir : afin de répartir au mieux le poids
  • 3 valises moto : 2 latérales et 1 top case
  • une sacoche Tanklock de chez GIVI convertible en sac à dos si besoin

 

Équipement vidéo :

Attention ! On entre dans un sujet sensible où beaucoup de motards vont se demander pourquoi ce jeune emmène autant de technologie avec lui.

Tout simplement, parce que, comme expliqué plus haut je fais de la vidéo pendant mon voyage et vous pourrez me suivre également sur ma chaine youtube, mes réseaux sociaux et sur ce blog, of course ! C’est pourquoi, un équipement semi-professionnel est de mise pour ramener de belles images autant pour moi que pour les gens qui suivent mes aventures.

  • Panasonic GH4 + Canon 70D + Micro Compact Rode : deux machines de guerre, dont la réputation n’est plus à faire. Elles sont toutes les deux efficaces et rendent de superbes images, elles ne sont pas fragiles et sont reconnues par de nombreux vidéastes (dont moi)
  • Trépied Joby Gorilla Pod : pour tenir la caméra quand je parle, pour les mises en scène, et pour me la péter un petit peu quand même
  • GoPro hero 4 et 5 : la 5 sera embarquée sur le casque, la 4 sera une caméra de secours
  • Drone Mavic Pro : pour enfin avoir des images vues du ciel de mes voyages, car je vous le dis sans même savoir, on va envoyer du méga lourd avec toutes les destinations que l’on va traverser !
  • Macbook Air : pour monter toutes les vidéos que j’enregistrerai
  • Disque Dur 2T de voyage (antichoc)
  • Une multiprise : pour tout recharger en même temps et gagner du temps

 

Il m’a donc fallu penser à équilibrer le tout correctement pour ne pas avoir du poids qu’à l’arrière de la moto !

Un de mes autres sponsors – west coast moto’s à Santenny (94) – va également me fournir quelques pièces de rechanges (plaquettes, bougies, jerricane d’essence etc..) et des outils pour réparer la moto.

 

La catégorie « divers » :

Je ne savais pas comment appeler cette catégorie qui regroupe plusieurs accessoires utiles et indispensables pendant un voyage au long cours :

 

  • Un duvet
  • Une tente ultra légère achetée au japon avec une « seconde peau » imperméable
  • Un réchaud avec une petite casserole
  • Une petite enceinte JBL (un bon petit moyen de faire connaissance avec les autres voyageurs ou les locaux : la musique est universelle)
  • Tu noteras que je ne prends pas de coussin pour dormir dans ma tente, j’ai une technique qui le remplace : prend ton sac où tu ranges tes t-shirts, ferme le bien et le tour est joué tu obtiens ton coussin ! (Et aucun risque qu’il ne crève comme le pourrait être un coussin gonflable).

 

Il me reste encore beaucoup de choses à faire avant mon départ, début Mai. N’hésitez pas à réagir, donner des conseils etc. Je vous lirai et répondrai avec plaisir.

Prenez soins de vous.

Enzo (Mafia Tripes sur Youtube)

 

 

 

Laisser un commentaire