Conseils motoEntretien moto

Bien roder sa moto

bien-roder-sa-moto

Félicitations,

Tu es l’heureux propriétaire d’une moto neuve ! Tu as craqué ton PEL et tu t’es offert la moto de tes rêves en concession. Le délai d’attente pour la recevoir a été long comme un jour sans pain mais maintenant qu’elle est là, avant toute chose, il va falloir penser au rodage !

Cette étape obligatoire par laquelle doit passer toute moto neuve peut être une torture frustrante pour toi mais est indispensable pour la longévité de ton moteur.

Je vais t’expliquer aujourd’hui le pourquoi du comment du rodage et comment l’effectuer dans les règles de l’art !

Qu’est ce que le rodage ?

On va surtout parler aujourd’hui de rodage du moteur mais d’autres pièces sont sujettes à ce même principe : les pneus, les plaquettes de frein, on y reviendra plus tard.

Le rodage est une période d’adaptation durant laquelle les pièces mécaniques de la moto vont se mettre en place. Durant cette période de rodage, il ne faudra pas exploiter le moteur de ta moto au maximum de ses capacités. Il va falloir limiter volontairement les régimes moteur et la vitesse maximale au départ et les augmenter progressivement par paliers.

En effet, il faut du temps pour que toutes les pièces neuves qui composent ton moteur se fassent les unes aux autres. Même si tout jeu est invisible à l’œil nu, les pièces ne sont pas parfaitement assemblées.

Le rodage au sens strict s’effectue généralement lors des 1000 premiers kilomètres d’une moto neuve. Cependant, il convient de respecter les conseils de rodage au moins jusqu’à la seconde révision (5/8 000 km selon les machines).

Cette étape pour un moteur neuf ne doit pas être négligée car elle conditionne sa longévité ainsi que sa fiabilité durant toute la vie de la moto (couple, puissance, etc).

Comment bien réussir ton rodage

Ne t’imagine pas faire 1000 kilomètres d’une traite, ce serait inutile. Ce qui fait le rodage, c’est la répétition des actions, afin que les pièces essentielles du moteur se fassent et assurent une parfaite adaptation. 

Si tu souhaites rôder au mieux ta moto, la conduite en milieu urbain reste la meilleure option puisqu’elle permet d’effectuer un maximum de changements de vitesses. On évite donc les nationales à longues lignes droites et les autoroutes chiantes à mourir.

De 0 à 500 km, prend soin de bien laisser chauffer ton moteur en roulant à allure modérée, (les premiers kilomètres, en attendant que la jauge de température ait atteint le niveau normal). Alterne donc les rythmes, varie les styles de conduite. Joue de la boîte de vitesse, passe régulièrement tous les rapports…

Travaille les montées en régime progressivement, elles permettent de polir les aspérités présentes sur les pièces du moteur. Essaie de ne pas privilégier durablement un régime constant. Ceci entraîne une chauffe inutile.

Passé les 500 premiers kilomètres, tu peux commencer à aller augmenter le rythme et à monter en régime, par paliers, tous les 1000km et en suivant les recommandations constructeur.

Aussi, ne stresse pas si tu dois dépasser le régime maxi de manière occasionnelle. Ne te met jamais en danger pour sauvegarder ton rodage, quelques exceptions à la règle ne mettront pas en péril l’opération !

C’est sur la durée qu’un rodage devient pertinent.

En bref : prend ton mal en patience, respecte la mécanique et effectue le rodage lors de multiples trajets. Elle te le rendra !

Aussi, pense à vérifier régulièrement un certain nombre de points de contrôle : le niveau d’huile, la tension de la chaîne, la pression des pneus sans oublier le réglage du ralenti lorsque le moteur est chaud.

Les erreurs à éviter

  • Conduire de manière agressive : adopte une conduite souple, monte en régime progressivement surtout si le moteur est froid !
  • Rester longtemps sur le même régime moteur : pour favoriser un bon fonctionnement sur tous les rapports et à tous les régimes, le rodage doit permettre au moteur de fonctionner à des régimes variés. Évite les régimes trop faibles ainsi que l’autoroute.
  • Éviter de trop solliciter la boîte de vitesse : au contraire ! Effectue un maximum de changements de vitesses. Ces répétitions permettent de fluidifier le passage de tous les rapports.
  • Ne pas changer l’huile moteur après 1000 km : une vidange après seulement 1000 km ? Impérativement ! C’est même la plus importante car l’huile a récupéré toutes les particules excédentaires des pièces métalliques du moteur. Ce qui l’a rendue trop visqueuse et impure. Une bonne huile assure une bonne santé au moteur.
  • Transporter des passagers : ce qui solliciterait davantage le moteur.

En cas de doute sur la procédure, suit les recommandations constructeur qui se trouvent dans le manuel d’utilisation ou la revue technique de ta moto.

Les risques d’un mauvais rodage

On entend dire aujourd’hui que les motos récentes pourraient se passer de rodage. Cependant, il reste conseillé sur tous les deux-roues.

Une montée en puissance progressive de ton moteur neuf ne lui fera jamais de mal. En revanche, l’inverse est probable !

Suite à un rodage mal fait, tu risques de rencontrer des problèmes après quelques milliers de kilomètres. Le moteur de la moto peut manquer de puissance ou de couple. Elle peut montrer des passages à vide ou des signes de faiblesse.

Un mauvais rodage peut aussi toucher la boite de vitesse. Certains rapports peuvent devenir plus difficiles à passer et le point mort plus dur à trouver.

Dans le pire des cas, si une pièce s’use vraiment de manière anormale, cela peut occasionner une casse du moteur… Ce que je ne te souhaite pas !

Les autres cas de situation nécessitant un rodage

Lorsque l’on s’apprête à prendre le guidon d’une moto neuve, d’autres éléments nécessitent un rodage. En effet, nous avons parlé du moteur, mais les pneumatiques et les plaquettes de frein doivent également être rodés.

  • Les pneus

Les pneus neufs mettront (sur route) en moyenne 100 à 150 kilomètres avant de se débarrasser totalement de leur couche de paraffine. Cette substance glissante facilite le démoulage des pneus et recouvre donc tous les pneus neufs. C’est pourquoi il faut rester souple sur la conduite et progressif sur les changements d’angle lors de ces premiers kilomètres.

Bien sûr, le rodage des pneus devra s’effectuer à chaque changement de pneus et pas seulement sur une moto neuve.

  • Les plaquettes de frein

Comme les pneus, les plaquettes neuves ne sont pas aussi efficaces lors des premiers kilomètres. Il n’y a pas de règle de kilométrage, il suffit d’utiliser les freins avec modération lors des premières sorties. Augmente au fur et à mesure la prise des freins.

Ici aussi la prudence est de mise à chaque fois que des plaquettes de frein neuves seront installées sur la moto.

  • La rénovation d’un moteur

Si ton moteur est passé chez le garagiste pour une nouvelle jeunesse (rénovation complète : coussinets de bielles, segmentation, etc.) il sera nécessaire d’effectuer à nouveau une période de rodage de celui-ci !

A toi de jouer, prend soin de ta belle et longue vie à vous deux !

Charlotte
Charlotte
Ingénieure en informatique mais surtout motarde passionnée, cavalière, snowboardeuse et très sportive au quotidien! Je suis une hyperactive qui ne s’arrête jamais et ne lâche rien ! J’ai passé mon permis moto sur le tard, en Janvier 2014, et quelques mois après je découvrais la piste par curiosité lors d’une journée loisir avec ma première moto. Il aura suffit d’une fois pour que je devienne accro! Depuis, j’ai progressé participant à de nombreuses journées loisir, stages et coachings sur des circuits découverts partout en France et en Espagne. Pour 2018, j’ai décidé de franchir le pas du monde de la compétition! A travers mes articles je tenterais de te donner un max de conseils et te ferais partager mon expérience de la moto sur piste.
Laisser un commentaire