Rouler en 2 roues en centre-ville : quelques précautions et conseils

Rouler en scooter, à moto voire même à bicyclette en centre-ville ou dans des flux autoroutiers denses demande de l’expérience de la route. A défaut, voici quelques conseils pour éviter les mauvaises surprises : absence de clignotants, changement soudain de voie, téléphone au volant… Sans parler des conditions météorologiques qui peuvent changer la donne.

Etre attentif et anticiper au maximum

Etre attentif et anticiper au maximum veut forcément sous-entendre qu’il faut être au maximum de ses capacités pour voir la route du bon côté. A moto, il faut toujours partir du principe que nous ne sommes pas prioritaires même si nous le sommes, c’est la base. Il faut surtout éviter d’imaginer que l’on nous a vu, car bien souvent ce n’est pas le cas. En gardant à l’esprit ces deux éléments, c’est déjà plus de 50% du job réalisé.

Savoir s’adapter à la circulation

Inutile de chercher à remonter les files le plus vite possible, ce n’est pas un jeu. Une voiture qui change de file, une autre qui tourne sans clignotant, sans parler de toutes celles et ceux qui sont au téléphone et dont vous êtes le dernier de leurs soucis. Il faut savoir s’adapter aux flux de circulation et aux conditions météo. Personnellement, je n’hésite pas à rouler en phare de route, même en plein jour pour être plus visible par les autres usagers. C’est interdit, c’est vrai mais je préfère être vu que d’être renversé par un automobiliste qui prétextera au pompier qu’il ne m’a pas vu.

Avoir une conduite responsable

Savoir anticiper les croisements, prendre ses ronds-points avec tact, se placer sur la chaussée comme il faut sans chercher à se croire sur une piste de course. Un bon motard est un vieux motard, et se prendre une buche à moto n’est jamais un moment agréable. Adapter sa vitesse, anticiper la conduite des autres, anticiper les difficultés, chercher à être visible aux yeux des autres sera toujours les meilleurs conseils pour être à deux-roues en ville ou dans des conditions de circulation délicates.

David Jazt
http://www.jazt.com/v2/

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire