Nouvelle Africa Twin, une moto pour s’évader…

Après 13 années d’abstinence, inutile de vous dire que l’Africa Twin était attendue par tous les amoureux de mécanique. Pour le retour de cette légende forgée dans les dunes du Dakar, le géant Japonais avait organisé un départ depuis l’Espagne afin de rallier les concess de motos en France. Chez Honda Werther à Nice, c’est Julien le numéro 78 qui s’est gentiment dévoué pour ramener le précieux. Géo-localisés depuis Barcelone, ces chanceux ont ainsi pu s’amuser en avant première sur les routes espagnoles avec cette Honda CRF1000L.

photo1

Ramenées à bon port, les différents concessionnaires Honda ont ainsi pu faire découvrir au public français les nouvelles Africa Twin dès le samedi 16 janvier. A Nice, on a bien entendu invité les coupaings proches que sont Monsieur Marty et le Journal des Motards pour couvrir cet événement et tester le retour du modèle emblématique de la marque.

photo2

Il est 8h30 ce samedi rue Barla à Nice et pourtant on aperçoit déjà les bouilles de Mika du Jdm et de Monsieur Marty en provenance de Marseille. Comme quoi, les sudistes peuvent-être ponctuels. Je me joins au duo de choc pour faire cet essai. Un de plus, et effectivement on aurait pu faire les frères Dalton entièrement sponsorisés par Furygan et son blouson wind…

photo3

Côté coloris, l’Africa Twin se décline en 4 versions mais les grises et noires paraissent un peu fadasses en comparaison des versions CRF Rallye rouge et de mon coup de cœur bleu blanc rouge type HRC. Au niveau design, cette version 2016 est un savant mélange des trails de l’époque, rappelant les grandes lignes de son aînée tout en intégrant des éléments de modernité comme les leds ou encore la fourche inversée…

photo4

Comme souvent avec Honda, la prise en main se fait très facilement. Selle réglable sur deux hauteurs, carénage et réservoir moins volumineux donnent à l’ensemble plus de finesse que son aînée. Avec ses suspensions à grands débattements, l’Africa Twin encaisse sans sourciller et sa parfaite ergonomie permettra assurément de voyager au long cours.

photo5

Ce bicylindre en ligne de 1000 cm3 aurait mérité des chevaux supplémentaires pour titiller l’asphalte, et sur ce point je rejoins le constat de notre amateur de Tracer dont vous retrouverez ci-dessous l’essai en ligne mais son côté couteau suisse fait de cette Honda un vrai tout terrain surtout si on s’écarte des routes bitumées. Voir la vidéo

photo6

Enfin, la boite automatique à double embrayage DCT est une vraie bonne surprise et ne ressemble en rien aux autres modèles de la gamme comme la CROSSTOURER. Sur route, le mode Sport avec 3 niveaux est d’une étonnante réactivité et pourrait même réconcilier les amateurs de boite méca avec l’automatique. Le point « G » pour plus de plaisir (elle est facile je sais^^) vous permet de passer la boite auto en mode tout-terrain et de sortir des sentiers battus sans pourtant être un grand aventurier. Bref, l’Africa Twin c’est un vrai tout terrain propice à devenir votre fidèle compagnon de route.

photo7

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire