Honda Crossrunner 2015, new look pour plus de plaisir…

Bin sur le coup faut avouer que j’étais un peu sceptique quand Julien, notre directeur de concession Honda Werther à Nice, me dis avec assurance prends la nouvelle Crossrunner, tu vas t’amuser. Je suis resté dubitatif car avec la première version c’était pas franchement l’éclate et l’esthétique de la face avant inspirée par flipper le dauphin laissait à désirer…Mais voilà, un rapide coup d’œil suffit pour constater que l’allure générale de la Crossrunner 2015 est nettement plus harmonieuse et cohérente. Carénage repensé et épuré, lignes dynamiques, bloc optique en “X” à LED, ce trail routier de moyenne cylindrée semble avoir hérité du meilleur de la VFR800F, sa variante sport.

moto1

Nouvel habillage pour mieux valoriser son atypique 4 cylindres en V de 782 cm3, ergonomie sympa avec une selle réglable sur deux hauteurs (815 / 835 mn), la Honda réserve un super accueil pour son pilote peu importe son gabarit et ça malgré les 242 kg de la bête. Prudence toutefois sur les premières manœuvres malgré la douceur des commandes et les bons appuis au sol, on est déjà quasiment sur un gros trail routier.

moto2

Position de conduite agréable, confort des suspensions (également ajustables) et de la selle, la Crossrunner est bâtie pour rouler loin et démontre ainsi une aptitude au touring intéressante. Pour tailler la route, Honda commercialise en option un Pack touring avec valises latérales et big top case de 45 litres (bémol la béquille centrale rentre dans les options)

moto3

Le moteur V4 bénéficie du fameux système de distribution variable VTEC qui améliore le couple à mi régime. Ce V4 VTEC de dernière génération gronde ainsi au-delà des 6500 tr/min et accélère ensuite sans s’essouffler jusqu'à près de 11 000 tr/min, sensation garantie. Pour autant, au guidon de la VFR800X Crossrunner le sentiment de sécurité prédomine tant la bécane semble bien assemblée. Son système antipatinage HSTC de série, réglable sur 2 niveaux et désactivable, évite notamment le blocage de la roue arrière.

Bon indéniablement, Julien avait raison la nouvelle Crossrunner est une réussite et s’avère beaucoup plus aboutie que l’ancienne génération. Équilibrée, confortable et polyvalente elle se destine davantage aux grands voyageurs. Et si, notre coupain motovlogger @Silk_722 croisé sur la Promenade des Anglais à Nice, laissait sa vieille bandit pour un gros trail ? Même en espadrille, ce joyeux livreur de l’extrême n’a pas dit non…Biz.

moto4

2 réponses

  1. Merci pour ce résumé, un très jolie design, ça donne envie de l’essayer !

  2. excellent article .
    j’aime beaucoup tous ces informations pour le honda crossrunner .
    merci pour le partage .

Ajouter un commentaire