L’effet « charentaise » des poignées chauffantes…

9h15 bien tapé je suis un peu à la bourre pour commencer la journée. J’suis pas du matin ou alors tard dans la nuit…En plus, avec ce froid c’est souvent difficile de quitter sa couette. Bref, le boss a repéré du coin de l’œil ce léger retard matinal qui me colle continuellement à la peau. Pas de chance pour moi, ce soir y a apéro au boulot, et vu que je suis arrivé le dernier je sens que je vais devoir me coltiner les courses. Le verdict tombe 30 minutes plus tard, c’est pour ma pomme et croyez moi avec la témpérature extérieure personne n’a envie de sortir.

Bon c’est pas grave, rapide petit tour à la concession de motos Honda attenante aux locaux iCasque, je vais emprunter un maxi scoot pour charger la mule (Honda Silver Wing 600 cc) et surtout, car çe me trotte dans la tête depuis une semaine, je vais le prendre avec des poignées chauffantes. Héhé.

visu2

Pour être honnête, j’ai jamais essayé auparavant et c’est un produit qu’on ne proposait pas à la vente sur notre site mais depuis une demande de @Ra_ph_A sur le compte twitter d’iCasque, nous avons réparé cette anomalie en proposant un modèle universel de chez Chaft. Simples et à priori faciles à monter, ces poignées chauffantes du spécialiste de l’accessoire moto s'adaptent à tous types de guidon de diamètre standard (22mm) avec un branchement direct sur la batterie.

visu4

Revenons à nos moutons, vent sec et 6 degrés dehors, je m’équipe contre le froid et enfourche le scoot. J’allume le petit commodo électrique et règle la puissance de chauffe. Franchement en moins de 30 secondes, j’ai une sensation de chaleur qui se propage sur les doigts et la paume de mes mains. C’est super agréable, malgré les températures hivernales on se sent beaucoup plus confortable en position de conduite. Si je pouvais oser une comparaison, c’est un peu comme mettre ses charentaises un soir d’hiver en rentrant à la maison après une longue journée de boulot…Poignées chauffantes approuvées par Fred !

 

Ps : En raison des règles de modération et des lois contre l’incitation à la consommation d’alcool, je ne divulguerais pas la longue liste de courses rédigée par le patron…

1 réponse

  1. En effet, comme les charentaises, on en a un peu honte, on évite de le dire aux gens, on cherche des excuses le jour où un pote s’en rend compte. Mais à l’usage, c’est du bonheur.
    Finalement, la vraie punition n’est-elle pas de devoir rouler en scooter Honda ? 😉

Ajouter un commentaire