Préparer son voyage moto, les étapes indispensables

A l’occasion des vacances de printemps, notre contributeur David Jazt, partageait avec nous quelques conseils pour bien s'équiper pour partir en vacances à moto. Dans la continuité de cet article et dans un contexte estival nous vous livrons ici une check-list des étapes indispensables pour préparer un voyage à moto.

Un impératif, la révision complète de la moto

Vérifier les niveaux et la qualité des huiles et liquides.

  • Huile de transmission
  • Huile moteur
  • Liquide de frein
  • Liquide de refroidissement
  • Ainsi que toutes les autres huiles et liquides dont votre moto a besoin pour fonctionner correctement.

Vérifier les voltages de votre batterie

Utilisez un voltmètre pour vérifier l’état de votre batterie.

Pour des batteries classiques de 12 volts, une batterie chargée à 100% doit afficher un voltage de 12,6 V et si le voltage est inférieur à 11 V, cela signifie que la batterie est déchargée.

Cependant une batterie en bon état n’est pas uniquement une batterie « chargée ». Prenez soin de vérifier que les bornes de votre batterie ne soient pas desserrées, ni oxydées, ce qui empêcherait la recharge par l’alternateur.

Enfin si vous partez pour un long road-trip de plusieurs semaines, prévoyez d’emmener avec vous un chargeur de batterie électronique intelligent. Plusieurs avantages à utiliser ce type d’appareil :

  • Règle tout seul le courant de charge pour s’adapter à la taille de la batterie
  • Aucun risque de surcharge
  • Désulfatation en plusieurs étapes

Vérification des freins et plaquettes de freins

Vous devez vérifier la garniture, on la considère comme morte lorsqu’elle a une épaisseur inférieure à 2mm

Vérifier les filtres à air et à huile

Vous pouvez les nettoyer vous même si vous disposez de compétences en mécanique, dans le cas contraire adressez vous à un professionnel, c’est plus sûr !

Pensez à vérifier la pression de vos pneus

La pression des pneus sera effectuée après chargement et devra être contrôlée régulièrement au cours de votre voyage.

Même si vous pouvez effectuer certaines vérifications manuellement sans être forcément un pro de la mécanique, il est quand même préférable d’emmener votre belle chez le garagiste afin de lui faire passer une révision complète.

Un contrôle approfondi vous permettra de partir sereinement, cela dit restez prévoyant et n'oubliez pas de partir avec une petite trousse à outils qui vous permettra d’assurer l’entretien et le dépannage de votre moto tout au long de votre voyage.

A minima, prévoyez, un petit bidon d’huile, de la graisse à chaine, idéalement en spray, bien plus pratique qu’en pot ! Un kit de réparation en cas de crevaison, les outils de base dont vous aurez besoin pour démonter une roue, un carénage, changer une poignée, un rétro ou autre accessoire indispensable à la conduite.

Ampoules et fusibles de rechange peuvent également être utiles.
Voir le rayon entretien moto

Assurances, permis, n'oubliez pas les formalités administratives

Bien que cela puisse sembler anodin, il est bon de rappeler qu'il vous sera indispensable de bien vérifier la validité de votre permis dans le ou les pays que vous allez visiter. Il serait dommage de se retrouver arrêté à une frontière car le pays de destination ne reconnaît pas votre permis français.

Pour savoir si vous avez besoin d’un permis international en plus de votre permis français, le mieux est de se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade du pays concerné avant le départ.

Côté assurances, pensez à vérifier sur votre carte verte que le ou les pays dans le(s)quel(s) vous vous rendez figure(nt) bien dans la liste des pays couverts. Attention cette liste est susceptible d’évoluer en fonction des événements auxquels les pays peuvent être exposés.Si votre destination ne figure pas sur votre carte verte, prenez contact avec votre assureur le plus tôt possible afin d’étendre vos garanties.

Etudiez attentivement le contenu de votre garantie assistance afin de bien anticiper les conditions de dépannage et de rapatriement en cas d’accident ou maladie. C’est généralement au niveau des conditions particulières de votre contrat, que vous obtiendrez les informations dont vous avez besoin et n’hésitez pas à solliciter votre assureur afin d’éclaircir les points qui resteraient flous.

Vous pouvez également prendre contact avec votre banque car bien souvent, les cartes Visa Premier offrent des garanties d’assurance, il serait donc dommage de payer deux fois pour la même prestation.

Enfin, précisez bien à votre assureur si vous allez conduire votre propre moto ou en louer une sur place. Cela aura une incidence sur votre couverture.

Prenez le temps de vous renseigner correctement, vous connaissez le vieil adage « Mieux vaut prévenir que guérir ! »

Prévoir un équipement adapté aux conditions climatiques

Les conditions climatiques auxquelles vous serez exposé(e) ne seront pas les mêmes selon votre destination de vacances. Il va de soi que si vous roulez vers des pays chauds, vous allez privilégier un équipement aéré et bien ventilé tandis que si vous prévoyez de découvrir l’Islande où l’on atteint à peine les 14° C en plein milieu du mois de Juillet à Reykjavik, alors vous opterez pour un équipement plus chaud.

En revanche, qui dit voyage à moto, dis également imprévu et bien que l’on mise sur une météo clémente, nous ne sommes jamais à l’abri d’une averse ou d’un jour de mauvais temps, alors outre un équipement complet (casque, blouson, gants et pantalon) qui vous protégera efficacement il est fortement recommandé de prévoir des vêtements de pluie, même lorsque l’on se dirige vers des destinations ensoleillées.

Les bottes ou les chaussures montantes sont un équipement trop souvent négligé par les conducteurs urbains mais qui s’avèreront très utiles lors d’un voyage à moto. Leur capacité à protéger efficacement tibia et malléole est le principal atout mais ce sont également des chaussants qui vous permettront de conduire confortablement sur de longs trajets.

Aussi, au cours de votre voyage vous risquez de beaucoup rouler, il peut donc être utile d’emmener des bouchons d’oreilles afin de réduire le bruit du vent ; vous serez ainsi moins fatigué(e) et mieux concentré(e).

Voir tous les équipements Touring

Bien charger sa moto, une garantie de stabilité

Qui dit voyage, dit généralement bagages et le chargement peut s’avérer plus fastidieux qu’un simple empilage de valises dans le coffre d’une voiture.

Tout d’abord, pensez à bien vérifier la capacité de chargement maximum de votre moto. Cette information figure sur votre carte grise, pensez à le respecter car en cas de problèmes, vous risquez d’avoir des complications avec votre assureur si les restrictions de poids n’ont pas été respectées.

Les porte-bagages et kits de fixation ont également un poids de chargement limite, Respectez-le !

La difficulté de charger une moto réside dans le fait qu’il faut trouver le bon équilibre afin de ne pas déstabiliser la moto et assurer une bonne tenue de route. Pour cela, il vous faudra placer les charges les plus lourdes au plus près du centre de gravité donc dans la sacoche de réservoir et au fond des valises latérales.

Afin de limiter la prise au vent, il faudra placer les sacs les plus encombrants derrière le motard. Par exemple, le porte-bagage est parfaitement adapté pour accueillir les objets volumineux mais légers et le top-case peut être chargé avec les affaires de faible poids.

Une fois votre chargement terminé, assurez-vous que le tout soit solidement attaché, que votre champ de vision reste intact et que les différentes manœuvres de pilotage soient toujours réalisables sans aucune difficulté.

Pour finir, gardez en tête que le poids de chargement a un impact sur votre distance de freinage, la suspension de la moto (vérifier la pression des pneus une fois la moto chargée) ainsi que la largeur de la moto, ne vous laissez pas surprendre, anticipez bien ces comportements nouveaux.

Voir tous les bagages moto

Préparer son itinéraire

Un voyage bien préparé vous permettra de profiter pleinement de la route sans avoir à vous soucier des questions logistiques lorsque vous serez au guidon de votre monture.

Pour préparer votre itinéraire, cartes routières et guides touristiques vous seront très utiles. Pour des itinéraires extrêmement détaillés de nombreux sites vous permettent de créer des road-books en ligne et si vous voyagez fréquemment à moto cela vaut peut-être la peine d’investir dans un logiciel dédié à la création d'itinéraires par ordinateur.

En revanche, sur la route, les itinéraires trop détaillés ne sont pas toujours pratiques car peu lisibles.

Pour vous simplifier la tâche, vous pouvez faire une enveloppe par jour qui contient :

  • L’Itinéraire simplifié de la journée
  • Vos réservations d’hôtel
  • Le budget prévu pour la journée

Cela vous évitera de rechercher parmi tous vos documents et chaque étape de votre voyage sera découpée en petite balade. Vous aurez tout sous la main au quotidien.

Et vous, comment préparez-vous votre voyage moto ? Partagez votre expérience en commentaires.

Bonne route à tous.

V

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire