Bol d’Or 2017 – Le Bol d’Or au Castellet, le Woodstock de la moto

Il ne s’agit pas dans ce post de relater la performance sportive des pilotes qui participent à cette course d’endurance de 24h brillamment remportée par la Yamaha 94 mais de saluer l’esprit qui règne sur le circuit du Castellet durant cette course légendaire.

Revenu dans le Var depuis 2015, le Bol d’Or rassemble durant 3 jours près de 70.000 passionnés de moto. Franchement, il souffle de jour et surtout de nuit un esprit de liberté propice à la déconnade…Si les différentes courses sont le fil conducteur de ce week-end hors normes, l’animation est avant tout aux abords du circuit dans les campements qui bordent la piste. Concert de rupteurs, séance de burns agrémentés de blagues potaches entre amis, musique, soleil et fatigue, le tout saupoudré de litres de bière, les principaux ingrédients sont présents pour un week-end de feu en Sudie. Autant dire que je vous recommande de vivre cette expérience au moins une fois et que l’ambiance est vraiment différente des MotoGP.

Mes principaux conseils pour bien vivre son Bol d’Or sur le circuit (Paul) Ricard :

  • Faire une cure de sommeil avant de débouler dans le Var,
  • Amener une tente confortable et des boules quies, (ne pas imaginer que les campings attenants seront plus calmes dixit Mika du Jdm)
  • Apporter le nécessaire pour se protéger du soleil, crème, casquette et parasol
  • Abstinence d’alcool durant la semaine qui précède le week-end du bol (+ penser aux dolipranes)
  • Venir entre potos, c’est la base.

Et vous, vous y étiez au Bol d'or 2017 ? Partagez vos souvenirs et votre expérience en commentaires

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire